Up’Cycling

Designers

Designer #2 – Colas Baillieul 5

Installé dans le centre de Marseille, Colas est un designer engagé, ou plutôt indigent comme il l’affirme lui-même. En redonnant vie à des cagettes récupérées les jours de marché, Colas redonne une touche de poésie à des objets en désuétude. Aujourd’hui, Wiithaa vous propose 2 tabourets de ce designer unique.

colas-baillieul-upcycling

« Les bons jours, je trimballe toujours des piles de cagettes avec mon diable dans les rues de Marseille. En fin de marché, en fonction des arrivages, des saisons, je les choisis, les glane, les désosse. Après, il ne reste que des planchettes en contreplaqué de peuplier fines (3mm) et fragiles, des coins d’assemblage en pin, des claies en peuplier déroulé, des feuilles de papier tachées, des filets de plastique multicolores et quelques étiquettes.

C’est « la matière première »

Les œuvres qui sortent de l’atelier sont plus légères aussi, les meubles se sont débarrassés de charpentes, de renforts, de plateaux. Les cagettes ne sont plus un simple plaquage, une décoration. Les planchettes colorées agrafées et collées assurent seules la stabilité, la solidité par triangulation et contre-collage en un équilibre précaire mais rompu à l’utilisation durable. C’est le matériau même qui dicte la forme et la dimension de l’objet, du meuble.

La répétition indéfinie du module en double pyramide tronquée, peut faire varier l’œuvre, du simple objet aux multiples utilisations, à la sculpture monumentale qui se déploie dans l’espace. »

bureau-cagette-colas-baillieul

Le cageot.
A mi – chemin de la cage au cachot, la langue française à cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie.
Agencé de façon qu’au terme de son usage il puisse être brisé
sans effort, il ne sert pas deux fois.
Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses
Qu’il enferme.
A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles,
il luit encore de l’éclat sans vanité du bois blanc.
Tout neuf encore, et légèrement ahuri d’être dans une pose
maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme
des plus sympathiques, sur le sort duquel il convient toutefois
de ne s’appesantir longuement.

Francis Ponge. Le parti pris des choses. 1942.

tabouret-cagette-upcycling

« Dans sa forme c’est une réplique fragmentée en cagette de «La colonne sans fin» que Constantin Brancusi tailla dans les années 20. Ainsi l’œuvre est douée d’ubiquité, au changement de forme succède le changement d’échelle et de point de vue. »

tabouret-cagette

Upcycled

Reclaim NYC 0

A New York, l’upcycling sera demain à l’honneur. En effet, suite au passage de Sandy, plusieurs designers se sont réunis pour redonner vie à des matériaux et objets abimés par l’ouragan. L’idée vient de Jennifer Krichels, une journaliste local spécialisée dans le design, elle a réussi à mobiliser 24 designers pour cette vente aux enchères d’objets upcyclés : Reclaim NYC.
De très beaux objets ont été créés et seront probablement vendus demain, de quoi démontrer encore une fois la pertinence et les atouts de l’upcycling en matière de résilience.

reclaim-NYC-table

reclaim-NYC-table-2

reclaim-NYC-table-light

reclaim-NYC-light-table

reclaim-NYC-restylised

reclaim-NYC-restylised-2

reclaim-NYC-light-wall

reclaim-NYC-bottle

reclaim-NYC-event

Évènements

LoungeShare 0

Le weekend dernier c’était LoungeShare pour construire avec des designers de l’Ensci du mobilier à partir de matériaux de récupération fournis par la ressourcerie La Petite Rockette à grand renfort de machines à fabrication numérique…

Voici les quelques photos de ces 2 jours créatifs:

wiithaaDIY's LoungeShare album on Photobucket

Et rendez-vous jeudi prochain 22 novembre pour le vernissage / cocktail à 20h15 ! Venez nombreux pour rencontrer les équipes. Invitez vos amis. Ambiance festive au programme… À bon entendeur

Évènements

Votre salon avec LoungeShare 0

Dasha, Axel, Edouard, Sven et Marine, tous étudiants de l’ENSCI et ESCP, vous donnent RDV ce week-end pour LoungeShare. Pendant 2 jours, vous pourrez upcycler avec des designers des objets pour votre salon. Wiithaa sera de la partie avec comme coach de luxe Nico !

LoungeShare : qu’est ce que c’est?

Créer son propre salon et le faire partager. L’expérience LoungeShare est une occasion unique pour tous ceux qui souhaitent se mettre dans la peau d’un designer, de découvrir et participer au processus de conception et de réalisation d’objets du quotidien.

La Lounge Share est un événement en 2 temps:

– un week-end de création d’objets les 17 et 18 novembre 2012 où collaborent designers et ceux qui veulent découvrir leur métier. Ils créeront ensemble, en mêlant les techniques de l’Upcycling et les nouvelles technologies de prototypage rapide.

– un cocktail vernissage des objets créés le jeudi 22 novembre 2012 se clôturant par un vote de l’objet “coup de cœur” et par une remise de prix.

Pourquoi LoungeShare?

La LoungeShare cherche à mettre en avant l’innovation par la collaboration et la réhabilitation du “faire”. Il s’agit d’une expérience collaborative de partage des compétences et des savoirs-faire pour accompagner ceux qui veulent créer des objets mais qui n’ont pas forcément de formation technique, en les amenant à pousser un concept jusqu’à son prototype.

Pourquoi et comment participer?

LoungeShare sera un moment de rencontres, d’apprentissage et de créativité, tout cela dans la bonne humeur, avec le sourire et dans le cadre exceptionnel de l’Ensci qui nous ouvre spécialement ses ateliers.

Vous aurez la chance d’être accompagnés par des designers de talents, et d’être coachés tout au long du week-end par des professeurs de l’Ensci et des pros de l’upcycling comme Wiithaa.

Les inscriptions seront ouvertes dès le lundi 12 novembre 2012 sur LoungeShare.

Évènements

Up’Textile avec Cyrille Candas 1

Mercredi dernier, Wiithaa était de nouveau à Lille à la Gare St-Sauveur pour une session upcycling avec Cyrille Candas. La semaine dernière, nous avons récupéré plusieurs milliers de cintres dans les hypermarchés Auchan, puis nous les avons triés, sélectionnés.

Suite à cette préparation, nous avons organisé un workshop préliminaire qui a eu lieu dimanche à l’Etablisienne près de Nation à Paris. Pendant toute une après-midi, encadrés par Cyrille et Nicolas, les participants ont assemblé ou réassemblé les cintres à leur disposition pour faire des lampes. Certains de ces prototypes ont été repris et réutilisés par Cyrille lors de la session à Lille en public. Voici quelques photos des résultats sur place :

Nous tenons à remercier Laurence de l’Etablisienne pour son accueil, les personnes d’Auchan qui ont rassemblé ces cintres ainsi que les techniciens de la gare St Sauveur.
Vous êtes bien sur les bienvenus encore ce week-end puisque vous aurez la chance de pouvoir participer aux ateliers Talalilala.