Et si un festival pouvait avoir un impact positif?

Oct 15, 2014

Wiithaa s’est rendu au Zimbabwe pour animer un atelier de plusieurs jours sur l’upcycling et l’économie circulaire. C’est pour le Shoko Festival et en partenariat avec une association de protection de l’environnement, que nous avons exploré avec les festivaliers des opportunités pour rendre l’événement plus circulaire et durable. L’énergie, les matériaux, la nourriture, les déchets étaient quelques uns des sujets qui ont été cartographiés et explorés grâce à des visites dans les décharges locales, dans un village vivant selon les principes de la permaculture et enfin à une association locale de collecte de déchets ménagers. Ces discussions et explorations ont pu faire émerger un projet cohérent avec le contexte local à travers la réalisation de fours solaires fabriqués à partir de vieux parapluies, de cartons récupérés et de cubis de vins usagés. Les projets pour rendre le festival plus circulaire et biomimétique l’année prochaine sont en cours, parmi lesquels la valorisation de l’urine sous forme d’engrais, l’éclairage solaire gratuit avec des bouteilles plastiques, ou encore la mise en place de gobelets à usage unique pour les festivaliers.