Les ressources de l’upcycling

Les ressources de l'upcycling

Les champignons pourront-ils sauver le monde ? 1

Sur le sujet biomimétisme et design, les champignons occupent une place non-négligeable. En effet, ces êtres vivants, qui ne sont ni des plantes, ni des animaux, ont un fonctionnement très inspirant pour de nombreux chercheurs.Déjà largement utilisés dans le domaine médical, les scientifiques sont en train de découvrir de nouvelles applications à base de champignons dans des champs d’actions complètement différents : la construction de réseaux, les produits d’entretiens ou encore la dépollution des sols et même de l’air.

Les champignons cachent encore de nombreux secrets, on estime aujourd’hui que l’on ne connaît que 15% des différentes espèces de champignons. C’est dire le potentiel énorme derrière ces petites choses à nos pieds… Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à regarder le projet Polipop’ porté par Gil Burban. En effet, depuis plus de deux ans, il étudie le potentiel des champignons qui, dans un premier temps, dépolluent les sols pour ensuite donner naissance à un matériau recyclable qui peut être utiliser dans la construction de mobiliers urbains par exemple.

Bref, ce sujet passionnant peut s’avérer être une nouvelle source d’inspiration exceptionnelle, comme l’ensemble du biomimétisme pour l’upcycling et l’économie circulaire.

Les ressources de l'upcycling

Presentation sur l’Économie Circulaire 2

Depuis quelques mois, on en parle de plus en plus dans les médias mais la définition d’économie circulaire reste relativement floue. The upcycle, comme disent William McDonough et Michael Braungart, les auteurs du célèbre Cradle to Cradle, est sur le point d’ouvrir de nouveaux champs d’opportunités économiques, sociales et environnementales.

Néanmoins, il faut sortir de nos réflexes actuels, bien représentés dans ce que l’on appelle encore beaucoup l’économie verte. En effet, cette économie que l’on tente d’appliquer par tous les moyens avec plus ou moins de réussite pour moins polluer, pour consommer moins d’énergie ou pour moins gâcher mais qui n’a pas obtenu les résultats espérés. Elle apparait comme une contrainte aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. Souvent plus chère et pas vraiment désirable, l’opinion s’en détourne.

Il faut désormais voir dans l’environnement, non pas une contrainte, mais une opportunité. Une opportunité unique pour faire bien, pour mieux penser et designer nos façons de vivre en considérant ensemble les points de vue business, humains, technologiques et environnementaux. Considérer que, comme dans la Nature, l’individu ou le groupe n’est pas seul, qu’il fait partie d’un écosystème avec lesquels il interagit. Plus ces interactions sont positives, plus le cercle sera vertueux. Voilà pourquoi, comme le Wiithaa, nous devons maintenant transformer les contraintes en opportunités pour faire bien et appliquer l’économie circulaire.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus et demander une présentation plus détaillée dans votre organisation. Ensemble, mettons en place l’économie circulaire.

Les ressources de l'upcycling

Les déchets à Naples : Zero Waste 0

Mardi dernier sur Arte était diffusé un documentaire sur le problème des déchets à Naples. Depuis longtemps, la ville connait les pires problèmes pour la gestion de ses déchets. Pendant longtemps, les méthodes traditionnelles ont été adoptées : décharges, enfouissements, incinérations avec des effets catastrophiques sur l’environnement et les populations locales. L’industrie des déchets, largement appuyée par la mafia, fait son possible pour préserver le statut-quo.
Néanmoins, en 2011, un nouveau maire, Luigi Di Masgistris, a été élu avec la promesse ambitieuse de faire de Naples une ville « zéro déchet » en 2020. Voici le reportage disponible seulement 7 jours.

Les ressources de l'upcycling

Livre blanc sur l’obsolescence programmée 1

Entièrement rédigé par Weave Air, avec l’implication de nod-A et la contribution de Wiithaa, voici l’excellent livre blanc résumant Make it up, le festival d’obsolescence reprogrammée. L’évènement a eu lieu en décembre dernier mais à l’occasion de Futur en Seine 2013, un livre blanc reprenant de nombreuses informations sur l’obsolescence programmée a été réalisé. Interviews, chiffres, bilan de l’évènement et perspectives offertes par le DIY, l’upcycling et les objets connectés, vous trouverez tout une mine d’informations dans une excellente mise en page.

Les ressources de l'upcycling

L’économie circulaire en infographie 1

The Guardian, en partenariat avec Accenture, vient de publier une infographie intéressante sur l’économie circulaire avec quelques chiffres et exemples. Elle met en avant la situation actuelle, et notamment le fait que le recyclage dans l’ensemble soit très restreint et les prix des matières premières soient de plus en plus fluctuants. L’exemple des produits électroniques est particulièrement parlant puisque seulement 15% d’entre eux sont recyclés.
Ce schéma explique bien les différentes manières d’intégrer ou proposer l’économie circulaire dans une entreprise.

Les différentes stratégies de l'économie circulaire en un schéma

L’infographie montre également quelques exemples d’intégration réussies de l’économie circulaire dans différents secteurs comme l’habillement, l’automobile ou la restauration.

Une infographie sur l'économie circulaire réalisée par The Gardian

Les ressources de l'upcycling

Redesigning the Future 0

Il y a quelques semaines, nous avons découvert ce projet anglais The Great Recovery mené par la RSA.

En Angleterre, le design a une place bien différente à celle que la plupart des gens en France lui attribue. En effet, le design est bien considéré comme une façon de pensée, une méthode, un processus ou chaque acteur de l’écosystème a un rôle à jouer, une pierre à apporter à l’édifice.
Le design thinking répond à 3 aspects clés pour proposer une innovation optimale à tout point de vue : la désirabilité, la viabilité et la faisabilité, autrement dit le croisement entre l’humain, le business et la technologie. On tend de plus en plus à rajouter une nouvelle dimension : la circularité, autrement dit l’environnement et l’absence de création de déchets, bien sûr, chez Wiithaa, c’est une notion fondamentale.

Le design thinking en un schéma

Évidemment, ces innovations requiert des synergies, des partenariats qui, la plupart du temps, n’ont pas été encore imaginés ou mis en place. Dans ce projet, The Great Recovery, les principaux protagonistes insistent bien sur cette nécessaire transversalité, ce mélange des compétences pour permettre de produire moins de déchets. On y voit la multitude d’acteurs qui ont un intérêt et surtout une valeur à ajouter à ce type de projets.

Le circuit des acteurs de l'économie circulaire

Ensuite, on voit les différents impacts que peut apporter le design dans la création de valeurs.

Les différents types de design

Sans aucun doute, le design thinking va permettre le passage de l’économie linéaire à une économie circulaire. Les anglais l’ont bien compris, les indiens, les brésiliens et les chinois (et bien d’autres) aussi. Cette discipline offre des opportunités limitées uniquement à l’imagination des acteurs. Il est tant de créer ces nouveaux produits mais aussi process, services et business models qui amèneront de nouvelles évolutions responsables et pertinentes. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou demandes sur le sujet.

Découvrez les meilleurs sites, blogs ou boutiques de l’upcycling ici.